A la pause méridienne, Aidan présenta Hélène au réalisateur et à d'autres membres de l'équipe . Il avait les yeux brillants en parlant d'elle mais évitait de la toucher, mettant juste sa main dans sa chevelure rousse. La française était devenue l'attraction du jour, on lui posait beaucoup de questions sur la vie en France, elle répondait avec plaisir avec le vocabulaire qu'elle avait appris durant son séjour. Être immergé dans le pays, habituer son oreille à l'accent et à la langue comme une musique que l'on écoute en boucle. La mélodie et les paroles s'insinuant dans notre esprit.

Elle fut tout de même surprise du débit de parole de Peter et de son accent. C'était un peu comme elle quand elle parlait son patois régional, avec les voyelles très écrasées. Depuis son départ à Paris elle tentait de lisser sa prononciation pour se fondre dans la masse, sa région du Nord n'étant pas réputée ni pour son haut niveau de vie ni pour sa culture.

...