Elle regarda l'horloge du four, 21h34. déjà.

Elle alla ouvrir et laissa entrer les quatre autres hommes.

Les nouveaux arrivants taquinèrent le plus jeune et lui prirent le livre des mains.

Avant même de pouvoir dire un mot, ce dernier fût signé.

Il vit sa surprise et son visage s'effondrer quand la mine du feutre toucha la page de garde.

C'était comme dans le premier film, qu'elle ne se lassait de voir.
Les cinq hommes de haute stature, discutaient entre eux, s'installaient comme s'ils étaient chez eux, or ils ne connaissaient la maîtresse de maison que depuis quelques heures et n'avaient échangé pas plus de dix mots. Elle ne le leur avait même pas dit son prénom. Hélène.

Le plus grand d'entre eux, Lee, demanda quel était ce film, dont l'affiche d'un vert profond était installé au mur. L'autre affiche était connue de tous. Le retour du roi, 3éme film du Seigneur des Anneaux.

N'ayant pas de traducteur à leur service, elle sortit le DVD d'Amélie Poulain et l'inséra dans le lecteur.

C'était irréel, son invitation, saugrenue à la base, se transformer en soirée télé!

Tous s'assirent sur le canapé, à ne pas manquer une miette du film dont les vieilles bandes annonces.

Elle installa pain, fromage, charcuterie et vin sur la table basse devant eux. Ils ne s'attendaient pas à un buffet campagnard dans la plus belle ville du monde et au pays de la gastronomie. Mais après une longue journée à signer, faire la bise et se faire photographier avec des inconnus, cette simplicité les ravit.

Pendant qu'ils découvraient les drôles de fromages français, elle alla dans la chambre s'isoler quelques minutes pour essayer de réaliser ce qui se déroulait chez elle à cet instant. Cinq des acteurs les plus en vue du moment se trouvaient dans son salon. Personne ne voudrait la croire, alors elle alla prendre son appareil photo.

Elle en prit une première série sans qu'ils ne s'en aperçoivent, à partir de l'embrasure de la porte de sa chambre. C'est Aidan qui la vit en premier mais ne dit rien et continua à agir naturellement en redressant juste son dos.

Lorsqu'elle se pencha derrière Lee pour faire un cliché dans le dos du groupe qui regardait attentivement l'écran télé, il entendit le déclencheur de l'appareil.

Se retournant, il lui prit l'appareil des mains, le passa à Dean, qui était lui même photographe, qui le jugea, fit des réglages et pointa l'objectif vers Hélène, à sa grande surprise. Il en pris d'autres d'elle et du groupe à partir de sa place puis se leva pour avoir d'autres angles de vue. Tous prenaient des poses insolites au début puis redevenant naturel. Hélène qui était encore debout, fût installer par Dean au milieu des garçons sur le canapé, quasiment sur les genoux de Luke et la séance photo repris de plus belle pendant que les images du film éclairaient leurs visages.

Quant le boîtier lui fût déposé sur le comptoir de la cuisine, Dean, avec le soutien de ses camarades, demanda juste de ne pas diffuser ces photos. C'était un peu leur cadeau de remerciement pour cette soirée.

Elle leva la main droite, la porta à son cœur et en les regardant tous chacun leur tout dans les yeux, avec quelques secondes de plus pour Aidan, elle leur jura que jamais les photos ne sortiraient de chez elle.

Enfin ils purent continuer à manger et regarder dans le calme le film qu'elle remit au début puisqu'il n'avaient pas suivis.

Hélène avait mis les sous titres en anglais mais même sans ils étaient sous le charme de la poésie de l'histoire. Et la musique si particulière du film, les fit se lever un a un pour faire danser la seule femme de la pièce. Elle était aux anges.

Sur certaines chansons, les garçons dansaient même ensemble. C'est ainsi, qu'elle put faire de superbes clichés des frères de Durin, Dean et Aidan, avec parfois des intrus dans leur duo, ce qui rendait les clichés exceptionnels, comme toute cette soirée.

500293